Règlement officiel

Spécificités

Des particularités s’appliquent aux tournois qui se tiennent au Deauville. Dérogeant au règlement officiel RedCactus, celles-ci portent sur les stacks de début de partie, durée de la pause et inscription sur le site Internet Poker au Deauville.

Inscription sur le site Internet

Pour la bonne organisation des tournois (mise en place des tables), chaque joueur est prié de se déclarer présent ou absent du ou des tournois à venir via le formulaire prévu à cet effet.

Structure de tournois

Par commodité, les tournois du Deauville proposent un stack de départ différent. Cette répartition (nombre et valeur de jetons attribués) offre dès le début de partie un total de jetons de 5000 sans recave à la pause. En début de tournoi, le stack est ainsi distribué à chaque participant :

  • 4 jetons de 50 (de couleur grise pour un sous-total de 200).
  • 4 jetons de 100 (de couleur rouge pour un sous-total de 400).
  • 2 jetons de 200 (de couleur verte pour un sous-total de 400).
  • 2 jetons de 500 (de couleur bleue pour un sous-total de 1000).
  • 1 jeton de 1000 (de couleur noire pour un sous-total de 1000).
  • 1 jeton de 2000 (de couleur rose pour un sous-total de 2000).

Les niveaux et durées de blinds de nos tournois hebdomadaires se présentent comme suit :

Niveau de blind (small Blind/Big Blind) Durée du niveau
50/100 20 minutes
100/200 20 minutes
150/300 20 minutes
Pause (sans recave) : 10 à 45 minutes
200/400 15 minutes
300/600 15 minutes
400/800 15 minutes
500/1000 10 minutes
600/1200 10 minutes
800/1600 10 minutes
1000/2000 10 minutes
2000/4000 10 minutes
3000/6000 10 minutes
5000/10000 Indéterminé (jusqu'à la fin de la partie)

Tables mises à disposition

Membre de la ligue Île-de-France, le Deauville dispose de deux tables de poker. Celles-ci sont mises en place en fonction du nombre de participants (dans la limite de huit par table) jusqu'au regroupement en TF.

Devenir membre RedCactus

Pour prendre part à un tournoi organisé par un établissement partenaire de RedCactus, le joueur doit devenir membre de la ligue RedCactus Poker.
Pour s’inscrire à la ligue, le joueur a deux possibilités :

  • En se rendant directement dans un bar pour jouer. Le joueur fournira alors ses nom, prénom et email au Gérant du tournoi (GT) avant sa première partie. Le GT se chargera ensuite de nous communiquer les coordonnées du nouveau joueur auquel nous attribuons un numéro de membre par email. Lors de sa deuxième visite, il pourra donc récupérer sa carte de membre.
  • Par le biais du site internet redcactus.fr. Dans ce cas, un numéro de membre unique lui sera fourni par email. Lors de sa première visite dans le bar, il se verra remettre une carte de membre sur laquelle il devra renseigner ses nom, prénom et numéro de membre avant de rabattre le petit film plastique.

Un numéro de membre unique est attribué à chaque joueur mais cela ne l’empêche pas de pouvoir jouer dans différents établissements si l’emploi du temps le permet. Il aura alors plusieurs classements non cumulables.

Déroulement du tournoi hebdomadaire

1. Préparation

Avant l’arrivée des joueurs, le GT prépare les tables et les jetons. Il pose en face de chacun des 8 sièges une pile de jetons pour un total de 3000 et répartis de la façon suivante :

  • 4 jetons de 50.
  • 4 jetons de 100.
  • 2 jetons de 200.
  • 2 jetons de 500.
  • 1 jeton de 1000.

Les places de chaque joueur sont définies de manière aléatoire. Pour se faire, le GT place en face de chaque siège des cartes de la même couleur allant de 1 à 8. Si par exemple l’établissement dispose de 4 tables, il y aura une table dite «table trèfle » avec des cartes de trèfle allant de 1 à 8, une table dite «table cœur» avec des cartes de cœur allant de 1 à 8 etc. Parallèlement, le GT constitue une pile de cartes avec un autre jeu et contenant les mêmes cartes que celles disposées sur les tables. Enfin, le GT pose sur chaque table les boutons « dealer », « small blind » et « big blind ».

2. Arrivée des joueurs

À son arrivée, chaque joueur note ses nom, prénom, numéro de membre et adresse électronique (pour les nouveaux joueurs). Chacun tire ensuite au hasard une carte de la pile constituée au préalable par le GT. Le joueur va alors s’asseoir en face de la carte semblable qui se trouve sur l’une des tables. Le tournoi débute à l’heure prévue, une fois tous les joueurs installés. Si jamais les tables ne sont pas complètes, les piles de jeton en excès sont retirées ainsi que les cartes qui ont servi au tirage au sort. Le nombre de joueurs par table doit être le même pour chaque table, avec un écart d’un joueur maximum. Si jamais il y a des écarts plus importants, le GT déplace arbitrairement des joueurs pour les répartir équitablement

3. Début du tournoi

À chaque table, la personne qui a tiré le 1 (l’As) est le premier « dealer ». La personne qui a tiré le 2 sera donc la « small blind » et le 3 « la big blind ». Le GT annonce à tous les participants le début du tournoi et met en route le timer (minuteur gérant le temps) pour le premier niveau de blind. La première main est alors distribuée

4. Structure du tournoi

Les niveaux de blind (mises forcées) s’enchainent comme indiqué dans le tableau ci-dessous :

Niveau de blind (small Blind/Big Blind) Durée du niveau
50/100 20 minutes
100/200 20 minutes
150/300 20 minutes
Pause + Recave automatique de 2000 15 minutes
200/400 15 minutes
300/600 15 minutes
400/800 15 minutes
500/1000 10 minutes
600/1200 10 minutes
800/1600 10 minutes
1000/2000 10 minutes
2000/4000 10 minutes
3000/6000 10 minutes
5000/10000 Indéterminé (jusqu'à la fin de la partie)
5. Recave automatique

Après une heure de jeu, tous les joueurs sans exception, qu’ils soient toujours en jeu ou qu’ils aient été éliminés, reçoivent automatiquement une pile de jetons de 2000 supplémentaires appelée « recave ».

6. Déroulement du tournoi

Au fil du tournoi, les joueurs sont éliminés lorsqu’ils n’ont plus de jetons. (Provisoirement avant la pause puis définitivement après la pause). Dans le cas où l’établissement a plusieurs tables, le GT doit faire en sorte que l’équilibre du nombre de joueurs par table soit respecté. Il ne doit en effet jamais y avoir deux tables pour lesquelles la différence du nombre de joueurs est supérieur à un. Si cela se produit, un joueur est déplacé pour rééquilibrer les tables. Lorsque le nombre de joueur restant atteint un multiple de 8 (8,16 ou 24), on dit que l’on « casse » la table où il y a le dernier joueur éliminé. Le GT réparti alors les joueurs sur les autres tables pour qu’il y ait à nouveau 8 joueurs sur chaque table. Et ainsi de suite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’une table dite la « table finale ».

7. Fin du tournoi

Le jeu s’arrête lorsqu’un joueur a devant lui la totalité des jetons du tournoi. Il est alors déclaré vainqueur du tournoi hebdomadaire et marquera 100 points.

8. Enregistrement des résultats

Au fur et à mesure de l’avancée du tournoi, les joueurs signalent au GT leur élimination. Celui-ci note alors les nom, prénom et numéro de membre du joueur dans la ligne correspondant à sa place. Pour les nouveaux joueurs non inscrits via le site internet, le GT indique la mention « nouveau » à la place du numéro de client. Une fois le tournoi terminé et tous les résultats inscrits dans la feuille, le GT nous les communique via le moyen de son choix :

  • Par internet en rentrant lui-même les résultats dans son espace web sur redcactus.fr.
  • Par téléphone en les communiquant à RedCactus au 09 70 444 994.
  • Par courrier en nous retournant la feuille de résultats adressée à RedCactus au 43, rue Castérès - 92110 Clichy-la-Garenne.

Règles du jeu

Le tournoi se déroule selon les règles du Poker Texas Hold’em No Limit. Celles-ci sont énoncées ci-après.

1. Déroulement d’un tour de jeu

Le joueur qui a le bouton « dealer » devant lui distribue une par une deux cartes face cachées à chaque joueur. Avant la distribution des cartes, les deux joueurs situés à la gauche du dealer doivent mettre sur la table deux mises forcées appelées « small blind » et « big blind ». Le premier tour de mises démarre alors avec le joueur situé à gauche de la big blind et se déroule dans le sens des aiguilles d’une montre. Chaque joueur a le choix entre quatre actions différentes :

  • Miser
  • Checker
  • Relancer
  • Se coucher

Le joueur à la big blind est le dernier à parler. Une fois le premier tour d’enchères terminé, trois cartes sont retournées faces visibles au milieu de la table. Elles sont appelées « le flop ». Un nouveau tour de mises débute alors en commençant par le joueur placé en small blind. Une fois les enchères terminées, une nouvelle carte appelée « la turn » est retournée face visible suivi d’un autre tour d’enchères. Une dernière carte appelée « la river » est alors retournée suivi d’un dernier tour d’enchères. Les joueurs qui restent en jeu retournent alors leurs deux cartes. Le joueur qui a réalisé la meilleure combinaison de cinq cartes à l’aide des cinq cartes au centre de la table et des deux cartes de son propre jeu remporte l’ensemble des jetons appelé « le pot ».

2. Le bouton « dealer »

Le bouton dealer se trouve devant le joueur de chaque table qui a tiré l’As. Cela indique que le joueur organise le tour de jeu en cours. Il doit :

  • Distribuer les cartes
  • Réunir les jetons à chaque tour de mises pour constituer le pot.
  • Mélanger les cartes pour le joueur suivant.
3. Les blinds

Avant que les cartes ne soient distribuées, les deux joueurs situés à la gauche du dealer doivent posés des mises forcées, et ce pour s’assurer que chaque tour de jeu proposera un minimum d’action. Le joueur situé directement après le dealer est en position de « small blind ». Il doit impérativement miser la moitié de la mise minimum qui est égale à la « big blind ». Le joueur situé à la gauche du small blind est en position de « big blind ». Il doit mettre la mise minimum. Pour le 1er niveau, les blinds commencent à 50 pour la small blind et 100 pour la big blind (cela signifie que la mise minimum sera de 100). Le GT annonce les augmentations de blind selon le respect du planning du tournoi. L’augmentation des blind prend alors effet à la prochaine distribution.

4. Le jeu des joueurs

Il se constitue des deux cartes distribuées par le dealer. Chaque joueur peut uniquement regarder ses propres cartes. Une fois les cartes distribuées à tous les joueurs, le premier tour d’enchères débute.

5. Les enchères

La mise minimum est toujours la big blind. Il n’y a aucune limite au nombre de relances par tour d’enchères. Néanmoins, chaque relance doit être un multiple de la big bling supérieur à la relance précédente. Par exemple, si la big blind est 100, on peut relancer à 200 ou 500 mais pas à 50 ou 150. Un joueur peut aussi annoncer « tapis », ce qui signifie qu’il mise la totalité de ses jetons.
On dit qu’un « side pot » est créé lorsqu’un joueur n’a pas suffisamment de jetons pour suivre une mise. Tous les jetons du side pot sont placés à un endroit et les mises peuvent continuer avec les joueurs toujours en course.
Un joueur qui a fait « tapis » ne peut remporter le pot qu’à hauteur de sa contribution. Par exemple, si son tapis est de 500 et que 3 joueurs le suivent, il ne pourra que remporter 2000. Si les enchères continuent, les 3 autres joueurs se disputeront le reste du pot.

6. Le flop

Après une carte dite « brûlée » (première carte du paquet qui est retirée du jeu face cachée par mesure de sécurité), trois cartes appelées « le flop » sont retournées au centre de la table. Ces trois cartes peuvent être utilisées par chacun des joueurs pour constituer la meilleure combinaison possible. Une fois le flop retourné, un nouveau tour d’enchères débute en commençant par le joueur situé en position de small blind.

7. La Turn

Une nouvelle carte est brulée et une quatrième carte appelée « la turn » est retournée à côté du flop. Cette carte peut être utilisée par les joueurs pour améliorer leur combinaison. Un nouveau tour d’enchères débute en commençant par le joueur situé en position de small blind.

8. La River

Une nouvelle carte est brulée et une cinquième carte appelée « la river» est retournée à côté de la turn. Cette carte peut être utilisée par les joueurs pour améliorer leur combinaison. Un dernier tour d’enchères débute alors en commençant par le joueur situé en position de small blind.

9. Le « showdown » (abattage)

Une fois tous les tours d’enchères terminés, les joueurs déterminent la meilleure combinaison de 5 cartes qu’ils peuvent faire à l’aide des cinq cartes au milieu de la table et des deux cartes qu’ils ont en main. Le joueur ayant réalisé la meilleure combinaison remporte le coup et l’intégralité des jetons qui ont été misés.
Si deux joueurs ou plus ont la même combinaison, le pot est divisé entre eux. Si jamais le compte ne tombe pas juste, le surplus indivisible est laissé pour le pot suivant.

10. Nouveau tour

Une fois le tour terminé, les boutons « dealer », « small blind » et « big blind » sont déplacés vers le joueur de gauche suivant. Les mises forcées sont alors posées sur la table et un nouveau tour peut démarrer.

11. Les jetons

Dans les tournois hebdomadaires RedCactus, les joueurs démarrent avec un tapis de 3000 jetons et après la pause, ils reçoivent automatiquement 2000 jetons supplémentaires.

12. Vainqueur

Le vainqueur est le joueur qui récupère l’intégralité des jetons mis en jeu dans le tournoi.

Précisions, procédures et règlement de litiges

Le gérant du tournoi (GT) est le seul décisionnaire en cas de conflit. Son objectif est de faire respecter les règles et en cas de litige, d’arbitrer selon celles-ci mais aussi dans certains cas de privilégier une solution juste aux détriments des règles si besoin était. En effet, RedCactus, au-delà de la compétition veut mettre en avant le fair-play.

A. Procédures pour les mises

a. L’action de miser doit se faire en un seul geste et le montant de la mise doit être annoncé oralement. Un joueur qui annonce suivre, relancer ou se coucher doit le faire. Si son geste n’est pas en accord avec ses paroles, ce sont ses paroles qui sont prises en compte pour déterminer l’action à effectuer.

b. Un joueur ne peut pas effectuer d’action en dehors de son tour de jeu. Si cela arrive délibérément, le GT peut décider d’une sanction comme d’une mise forcée du montant de la big blind par exemple.

c. Les « check-raise » sont autorisés (action de checker puis de sur-relancer la relance d’un autre joueur).

d. Miser en plusieurs fois est strictement interdit. Tout mouvement de mise effectué après le premier mouvement sera annulé.

e. En annonçant « relance », le joueur protège son droit de relancer. La relance doit être effectuée en un seul geste.

f. La mise minimum est égale à la big blind en cours.

g. Toute relance doit être d’un montant multiple et supérieur de la Big Blind. Si ce ne peut être le cas, le joueur doit mettre en jeu tout son tapis.

h. Un tour d’enchères peut comporter un nombre « illimité » de relances.

i. Lorsque qu’un joueur mise un unique jeton supérieur à la mise précédente sans avoir annoncé de relance :

  • Avant le flop, on considère que le joueur suit simplement la mise. Il égalise donc son montant.
  • Après le flop, si le joueur est le premier à miser, on considère que la mise est égale à la valeur du jeton.
  • Après le flop et après une mise d’un autre joueur, on considère que le joueur suit simplement la mise. Il égalise donc son montant.
  • Après le flop, si le joueur annonce une relance sans montant, on considère que la hauteur de la relance est la valeur du jeton.
B. Pots divisés, « side pots » et tapis

a. Un joueur est dit « tapis » ou « all in » lorsqu’il met en jeu l’intégralité de ses jetons. Il doit alors obligatoirement montrer ses cartes au showdown (ou abattage).

b. Dans le cas où un pot est remporté par plusieurs joueurs, les jetons sont répartis équitablement entre les joueurs, quitte à utiliser des jetons de valeur inférieure. S’il reste un jeton, celui-ci est laissé pour le pot suivant.

c. Chaque « side pot » est mis de côté. Ils ne seront jamais mélangés avant d’être répartis entre les joueurs.

d. Quand un joueur crée un « side pot » en se mettant tapis ; le montant du « side pot » sera la valeur du tapis de ce joueur plus les mises de chaque joueur qui aura suivi le montant du tapis. Tout surplus créé par une relance ira dans le pot principal.

e. Lorsqu’un showdown se passe avec un « side pot », le joueur qui est tapis ne peut que gagner ce « side pot ». Une fois le vainqueur de ce « side pot » désigné, les autres joueurs se disputent normalement le reste du pot.

f. En cas de plusieurs « side pot », les joueurs tapis ne peuvent gagner que les pots auxquels ils ont contribué.

C. Les blinds

a. Les joueurs concernés doivent poster les mises forcées avant que les cartes ne soient distribuées.

b. Si le montant du tapis d’un joueur ne peut couvrir la blind, un « side pot » est alors automatiquement créé.
Le side pot sera égal au montant du tapis fois le nombre de joueurs ayant suivi ou relancé la mise.

c. Quand les joueurs ne sont plus que deux, les blinds sont inversées : Le joueur au bouton (dealer) est en position de small blind.

D. Bouton mort

a. Si pendant un tour de jeu, le joueur en position de big blind est éliminé, les trois boutons sont déplacés normalement à la fin du tour. Le joueur qui aurait du être en small blind le tour suivant ayant été éliminé, il n’y aura pas de joueurs en position de small blind au nouveau tour. Les mises forcées reprennent normalement au tour suivant et les cartes seront distribuées deux fois de suite par le même joueur.

b. Si pendant un tour de jeu, le joueur en position de small blind est éliminé, les boutons small blind et big blind sont déplacés normalement. Le bouton dealer reste devant le même joueur qui distribuera deux fois de suite.

c. Si pendant un tour de jeu, les joueurs en position de small blind et de big blind sont éliminés simultanément, le bouton dealer est déplacé là où se trouvait la small blind et il n’y aura pas de small blind pour ce tour. Le tour suivant, le bouton dealer est déplacé là où la big blind a été éliminée. Le même joueur distribuera donc 3 tours de suite.

d. Tous ces cas de figure envisagés ont un objectif : s’assurer que tous les joueurs toujours en jeu paient la small blind et la big blind à chaque tour de table.

E. Les jetons

a. Tous les jetons doivent être en permanence visibles sur la table. Il est formellement interdit de mettre des jetons dans ses poches ou sous la table. Ceux-ci seraient alors automatiquement retirés du jeu.

b. Si un joueur souhaite connaître le montant du tapis d’un adversaire, il en a le droit et son adversaire aura obligation de le lui communiquer.

c. Les jetons non floqués « Redcactus » sont interdits dans le tournoi.

d. Sur simple demande du GT, un joueur peut échanger ses jetons contre d’autres jetons de valeurs différentes. Les montants échangés doivent bien entendu être égaux.

F. Cartes mortes

a. Les joueurs doivent prendre leurs décisions dans un délai raisonnable. Si un joueur devait prendre un temps trop long, les autres joueurs peuvent demander « l’horloge ». Dans ce cas, le joueur aura une minute pour prendre sa décision. Au delà de ce délai, la main du joueur sera déclarée morte et donc couchée.

b. Si un joueur sort de la table pendant le déroulement d’une main, ses cartes sont automatiquement couchées et les jetons éventuellement investis dans le pot perdus.

c. Lorsqu’un joueur n’est pas assis à la table au moment de la distribution des cartes, sa main est couchée.

d. Si le jeu d’un joueur touche la pile des cartes couchées, il est lui-même couché.

G. Discussions

a. Toute intervention verbale qui aurait pour objectif de nuire aux autres joueurs ou au bon déroulement du jeu est interdite. Le GT a tous les pouvoirs pour prendre une décision, qui peut aller jusqu’à l’exclusion d’un joueur du tournoi.

b. Au fur et à mesure que les blinds augmentent, des échanges de jetons peuvent être nécessaires pour faciliter le déroulement du jeu. Cela se passe en général pendant la pause.

H. Cartes découvertes

a. Si lors de la distribution des cartes, une carte est révélée, il y a fausse donne. Les cartes sont alors redistribuées.

b. Un joueur qui montre son jeu, volontairement ou involontairement, durant un tour peut se voir infliger une pénalité mais son jeu n’est pas couché. Le tour peut se dérouler normalement. Tous les joueurs doivent alors connaître l’information.

c. Au showdown, les joueurs montrent tour à tour leurs cartes à commencer par le joueur situé à la gauche du dernier joueur ayant suivi. Si un joueur ne peut pas battre une combinaison déjà dévoilée, il peut jeter ses cartes sans les montrer.

d. Si les cartes sont révélées à un seul joueur, elles doivent l’être à tous les joueurs.

I. Pénalités

a. Les pénalités dont peu user le GT sont les suivantes : une simple mise en garde verbale, des exclusions temporaires de 5, 10 ou 20 minutes et l’exclusion définitive du tournoi.

b. Le GT est le seul à pouvoir infliger des pénalités s’il considère que les règles édictées ci-avant n’ont pas été respectées ou qu’un jouant fait preuve de manque de fair–play dans son comportement.

J. Augmentation des blinds

a. Lorsque l’augmentation des blinds est annoncée par le GT, le tour de jeu en cours se déroule normalement. Les prochaines blindes misées se feront avec les nouvelles valeurs.

b. Un joueur cherchant à jouer sur le temps de façon excessive pour s’assurer d’avoir des blinds favorables peut se voir infliger une pénalité par le GT.

K. Règles pour les tournois multi-tables

a. Tous les joueurs sont répartis autour des tables de façon aléatoire.

b. Les joueurs déplacés d’une table « cassée » peuvent se retrouver à toute autre position sur la nouvelle table.

c. Néanmoins, lorsqu’un joueur est déplacé pour équilibrer deux tables, il ne peut pas perdre sa position. Idéalement, le joueur déplacé est celui qui allait miser la big blind et il est déplacé en position de big blind sur l’autre table.

d. Lorsqu’il ne reste plus que neuf joueurs, le jeu peut se dérouler simultanément sur les deux tables. Cela signifie que chaque table doit attendre que l’autre ait fini son tour de jeu pour en recommencer un. Cette décision revient au GT et doit être appliquée tout au long de la saison.

L. Recaves

a. Tous les joueurs reçoivent une unique recave automatique de 2000 jetons durant la pause. Un joueur éliminé pendant la première heure de jeu doit attendre la pause pour se voir offrir sa recave. Il ne joue donc pas en attendant.

M. Divers

a. Pendant le déroulement d’un tour de jeu, les joueurs ne sont pas censés discuter avec un spectateur ou un autre joueur.

b. Les joueurs n’ont pas à s’échanger des jetons sans raison valable.

c. Les téléphones portables ne sont pas autorisés à la table. Si un joueur souhaite prendre une communication téléphonique, il doit alors quitter temporairement la table.

d. Il est interdit de retourner des cartes supplémentaires à la fin d’un tour de jeu.

Source : RedCactus.
Télécharger le règlement officiel (pdf de taille 589,49 Ko).

×